L’échangeur a été entièrement fermé à la circulation pour le trafic en provenance d’Anvers vers l’E40, de sorte que le trafic à destination de Bruxelles et Ostende doit être détourné. Cette réorientation massive des flux de trafic entraîne de graves problèmes.

"Le coût sociétal et économique (des centaines de milliers d’heures perdues) et le coût environnemental (moteurs tournant à l’arrêt) est énorme", souligne la Voka-Chambre de Commerce de la Flandre orientale.

La Voka demande avec insistance aux reponsables des travaux de souscrire au principe de la "minimisation des nuisances". L’organisation propose d’indiquer les détournements à temps et de manière très visible, d’avoir recours à des équipes étendues, y compris le weekend et de respecter un suivi rigoureux du chantier, ce qui implique des astreintes en cas de retard et un bonus en cas de terminaison plus rapide que prévue. La Voka réfère au "bon exemple" de travaux similaires au Ring d’Anvers.