Cette solution qui permettra d’éviter l’aménagement d’une bretelle d’entrée de gauche à l’hauteur du Sportpaleis, sauvegardera en outre la santé publique, étant donné que les voitures et les camions feront tout le trajet sous le sol. Pour le financement du surcoût estimé à 11,6 mia. d’EUR une contribution forfaitaire unique sera demandée à tous les habitants sains de la province d’Anvers. Cela serait le prix à payer pour la réduction du risque de maladie à cause des émissions des véhicules routiers.