Après deux périodes d’essai avec des combinaisons routières de 25,25 mètres de long, la phase d’expérimentation débutera aux Pays-Bas le 1er novembre prochain. Pour garantir la sécurité routière, un certain nombre de conditions additionnelles seront posées aux écocombis. Ils devront être équipés de rétroviseurs conformes aux dernières prescriptions européennes, de systèmes de freinage avancés, d’un système de mesurage de la charge à l’essieu et d’un panneau à l’arrière ou figurera un contour de la combinaison et la mention de sa longueur en mètres. Les chauffeurs devront avoir au moins cinq ans d’expérience et être en possession d’un certificat additionnel. Contrairement aux tests précédents, les combinaisons ne pourront pas peser plus de 50 tonnes à partir du 1er novembre. Elles ne pourront circuler que sur un nombre restreint de routes.