L’étude arrive à la conclusion que le transport continuera à progresser jusqu’en 2050 et que les parts de marché du rail, de la route et de la navigation fluviale demeureront quasiment inchangées.

Le bureau d’étude suisse a calculé que le volume de transport en Allemagne continuera à progresser, de 3,7 milliards de tonnes à l’heure actuelle à 5,5 mia. de t d’ici 2050. Les prestations de transport par contre augmenteront de plus de 50%, passant de presque 600 milliards de tonnes-kilomètres aujourd’hui à plus de 1.200 mia. de t-km d’ici 2050.

Le transfert modal restera limité à 3% environ au cours de la période étudiée, prévoit l’étude . Le rail en profiterait le plus, car il verra progresser sa part de marché de 2 points à 18,7% et ce tant sur le plan du volume de transport que sur celui des prestations. (voir LL du 18/06/07)