Le Commissaire européen Jacques Barrot a demandé aux Etats membres de l'Union européenne de faire rapidement les choix politiques nécessaires pour rendre possible la création et l'exploitation du système. Il veut que des décisions soient prises en ce domaine le 7 juin prochain, lorsque les ministres des Transports se réuniront à Luxembourg.

Les Etats membres devront de tout manière apporter davantage que le milliard d'euros qui avait été prévu initialement. Les estimations divergent encore à propos du coût final de Galileo, mais l'approche la plus réaliste fait état d'un montant de 3,6 milliards d'EUR. (Voir Le Lloyd du 21/05/07)