GDL avait déposé le travail à deux reprises ces dernières semaines. Le syndicat des machinistes exigeait une propre CCT et une augmentation substantielle des salaires. Jusqu’à présent, DB est resté ferme, accordant une augmentation salariale de 10% alors que GDL exigeait 30%. L’opérateur ferroviaire est cependant disposé à accorder une prime de 2.000 EUR aux conducteurs de train cette année.