Les syndicats ont demandé hier de pouvoir rencontrer Anne-Marie Idrac, la présidente de la SNCF, et le premier ministre François Fillon. Ils exigent que la réorganisation de Fret SNCF soit arrêtée. Pour redresser sa division fret, la SNCF a l’intention de mettre un terme aux trafics déficitaires et d’affecter les moyens ainsi libérés aux trafics bénéficiaires. La réorganisation se ferait en conséquence au détriment des "wagons isolés". Ceux-ci ne seront plus traités dans les 262 gares d’ici le 30 novembre prochain. Les syndicats demandent une extension des volumes et la poursuite des services fret. (voir LL 10/09/07)