Le tunnel ferroviaire fait partie du projet Diabolo, qui doit garantir un meilleur désenclavement de l’aéroport national. Le désenclavement complet devrait être réalisé d’ici 2012.

Jamais auparavant, les chemins de fer belges n’avaient eu recours à un partenariat public-privé (PPP) de ce type pour financer un projet d’infrastructure. Le Groupe SNCB et les pouvoirs publics ne disposant pas des fonds nécessaires pour le tunnel, des partenaires privés ont été sollicités.

Un financement similaire pourrait être utilisé pour le tunnel ferroviaire du Liefkenshoek, qui doit optimiser le désenclavement par le rail de la zone portuaire sur la rive gauche anversoise.