Le projet de loi fort controversé a été approuvé par le Sénat le 19 juillet dernier, un mois à peine après que le texte original a été présenté aux partenaires sociaux. CGT-Cheminots a l’intention d’organiser une vaste action de grève afin de faire pression sur le ministre du Travail Xavier Bertrand, qui présentera le projet de loi à la Chambre des Députés aujourd’hui.

Les syndicats veulent que deux dispositions soient rayées du projet de loi. La première oblige les salariés qui veulent déposer le travail, à l’annoncer individuellement à la direction deux jours à l’avance. La seconde les contraint à un vote secret huit jours après le début d’un conflit social.