La compagnie ferroviaire allemande et le GDL ont reporté au 19 juillet les négociations sur de nouvelles conditions salariales. Les conducteurs se sont engagés à n’entreprendre aucune action jusqu’à cette date.

Selon la direction de DB, le fossé qui sépare les deux parties s’est réduit, de sorte que les chances de parvenir à un accord jeudi prochain sont réelles.