De plus, le conseil d’administration "comprend les raisons et objectifs" qui ont été exprimés par le président de la SNCF, qui veut créer un opérateur international et multimodal de la logistique et du transport de marchandises. Celui-ci regroupera les activités actuelles de Geodis, de Fret SNCF, de TLP et de ses filiales. Le conseil estime également que cette ofrre "n’est pas contraire aux intérêts de Geodis et de ses salariés". Il estime néanmoins que le prix de 135 EUR se situe au bas de la fourchette d’évaluation de la valeur intrinsèque et "regrette que la SNCF n’ait pas pris en compte la valeur stratégique pour elle du renforcement de sa participation dans le capital de Geodis". Hors réouverture éventuelle de l’offre, les actions devraient être livrées le 17 juillet 2008.