L’Entreprise portuaire de Rotterdam satisfait de la sorte à la directive européenne sur la sûreté portuaire. Les raffineries, mais également les gestionnaires de réseaux de pipelines, devront satisfaire à ces exigences plus sévères, tout comme des bâtiments comme le siège de l’Entreprise portuaire, qui abrite le Centre de Coordination Portuaire (HCC). Ce centre fera fonction de centre de décision en cas de calamité.