Celui-ci va dès lors devoir débourser pas moins 2 mia. de USD pour mettre la main sur EGL, un des principaux groupes américains d’expédition et de logistique.

Crane – qui est le plus grand actionnaire d’EGL – avait annoncé en décembre dernier vouloir reprendre le contrôle total de son groupe, coté en bourse, avec l’aide d’un groupe d’investisseurs. Initiallement, il offrait 36 USD l’action… alors cotée 29,78 USD. Les actionnaires d’EGL recevront donc une prime de 60% l’action par rapport à ce cours.

Si Apollo Management décide de fusionner Ceva Logistics et EGL, un groupe de transport et logistique naîtra réalisant un CA annuel de 5,9 mia. d’EUR (3,5 mia. par Ceva et 2,4 mia. par EGL).

Selon certaines informations non confirmées par Apollo, le private equity aurait l’intention d’introduire Ceva Logistics en bourse encore avant la fin de l’année. (voir LL du 29/05/07)