Ce fonds est un instrument financier du ‘Partenariat Europe-Afrique pour les infrastructures’, l’un des piliers de la nouvelle stratégie de l’UE pour l’Afrique, approuvée par le Conseil européen en décembre 2005. Dans la phase de démarrage 2006-2007, 87 millions d’EUR ont été mobilisés par l’UE et les Etats Membres, tandis que la BEI a mis à disposition 260 millions d’EUR sous forme de prêts, qui serviront au fonctionnement du fonds. Le fonds est financé, outre par la Belgique, par l’Autriche, l’Espagne, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas.