L’année dernière n’a pas été particulièrement performante pour Eurogate en raison de la baisse des volumes à Hambourg et sur les terminaux italiens du groupe, où la filiale Contship Italia est active.
La croissance limitée du trafic de 4% s’est également réflétée dans une hausse du bénéfice avant impôts de 3,9% à 84,7 mio. d’EUR.
Pour cette année, la direction de l’entreprise est beaucoup plus optimiste étant donné qu’une croissance est attendue à Gioia Tauro (avec l’arrivée de MSC) et en Allemagne.