Le but de cette liaison est de désenclaver le bassin rhôdanien vers le nord. En 1997, un projet antérieur pour la réalisation d’un canal entre le Rhin et le Rhône a été rejeté par le gouvernement Jospin. L’étude devra identifier les zones à réserver pour le canal en fonction de la topographie des régions parcourues. En outre, l’incidence sur l’environnement ainsi que sur la vie sociale et économique devra être étudié. Le nouveau canal devrait générer un trafic annuel de 15 mio. de t d’ici à 2025.