Pour Bovy, le port est un “terra incognita” mais elle a annoncé son intention de mieux faire connaître le port aux Bruxellois et de promouvoir le transport par la voie d’eau en tant qu’alternative à d’autres modes. Elle se propose en outre d’oeuvrer à l’amélioration de l’emploi dans le port. Dans ce contexte, elle accordera une attention particulière aux femmes dans les fonctions portuaires. Bovy estime que l’année 2007 sera cruciale en raison des négociations avec la Région bruxelloise sur un nouveau contrat de gestion pour le port et un certain nombre de projets comme Carcoke et BILC, qui se trouvent dans la dernière ligne droite vers la réalisation effective.